Ces grandes écoles qui nécessitent de suivre une prépa

Certaines voies d’études font partie des filières d’excellence française. Les étudiants diplômés de ces écoles ont davantage de facilités à s’insérer sur le marché de l’emploi qu’à la sortie des universités. L’accès à ces écoles est particulièrement difficile et nécessite d’intégrer une classe préparatoire où l’étudiant va se spécialiser pendant un ou deux ans. 

Le commerce et le management

C’est une filière très recherchée par les étudiants actuellement pour les nombreuses perspectives d’emploi qu’elles offrent. Certaines écoles ont acquis une réputation internationale et développent des partenariats avec de grandes entreprises pour bénéficier d’un carnet d’adresses pour le sponsoring, les investissements et les offres de stage. Les sélections à l’entrée sont de plus en plus difficiles. Il devient indispensable d’intégrer une classe prépa pour se préparer à une école de commerce comme l’ESSEC, l’ESSCA, les BBA ou l’ESSEG par exemple.

Sience-Po

L’Institut d’Études Politiques (IEP) est une école réputée en France dans le domaine des sciences sociales, de la politique et du droit. Chaque année, de nombreux diplômés intègrent de hautes fonctions dans des secteurs d’activité très divers. La filière s’est d’ailleurs beaucoup réformée pour proposer des cursus spécialisés dans certains domaines et propose des parcours professionnalisants avec des stages à l’étranger. Le concours d’entrée a toujours été très difficile. C’est pour cette raison que de nombreuses écoles et universités ont ouvert des classes préparatoires.

L’École vétérinaire

L’une des prépas les plus difficiles de France est celle qui conduit au concours d’entrée à l’une des quatre écoles vétérinaires de France : celle de Toulouse, de Maisons-Alfort, de Nantes et de Lyon. La concurrence est rude et le rythme de travail est très intensif. Chaque année, on constate de nombreux abandons, car les étudiants doivent parfois laisser leur vie personnelle de côté pour réussir. Néanmoins, cette difficulté passée, la formation permet de saisir de nombreuses opportunités notamment à travers certains stages que certains décident de faire à l’étranger dans des réserves d’animaux sauvages comme en Afrique ou en Australie par exemple.