Comment choisir une maison de retraite pour Alzheimer ?

S’occuper d’une personne âgée atteinte de la maladie d’Alzheimer peut s’avérer difficile et risqué compte tenu de la complexité du syndrome. De nombreuses contraintes peuvent s’opposer à l’accompagnement d’un individu atteint par la maladie. Parmi elles, des contraintes liées au temps et la compréhension des soins appropriés en cas de manifestation de la maladie. Vu qu’il interdit aux auxiliaires de vie de procéder à un accompagnement médical,  la meilleure solution serait d’opter pour une maison de retraite adaptée à la situation sanitaire de la personne.

Les critères de choix d’un Ehpad

Un établissement d’hébergement pour personne âgée dépendante (Ehpad) est une maison de retraite médicalisée spécialisée dans l’accueil de personne ayant perdu une certaine autonomie du fait de la maladie. C’est notamment le cas des personnes atteintes d’Alzheimer. Toutefois, l’Alzheimer est une maladie qui se manifeste à des degrés différents selon les personnes. C’est la raison pour laquelle la détermination de l’état de la personne atteinte est primordiale pour le choix de l’Ehpad. Faites le point sur son degré d’autonomie, sa morale, son comportement de même que son état de santé. 

Actuellement la majeure partie des résidences médicalisées prennent en charge les personnes atteintes d’Alzheimer au premier degré. Afin de répondre de prendre en charge la demande, les Ehpad ont diversifiés leur offre de service en mettant en place des unités spécialisées. Mais avant de choisir une Ehpad, appréciez la sécurité au sein de la résidence de même que la disponibilité, la taille et la qualité du personnel. Pour le choix d’une maison de retraite pour Alzheimer, demandez des informations concernant les formalités administratives à effectuer ainsi que le tarif. 

L’offre de service des Ehpad  pour les malades d’Alzheimer

En raison de la demande, les Ehpad ont diversifié leur offre en créant des unités spécialisées pour accueillir les personnes présentant une maladie particulière. Il s’agit d’une part des unités de vie protégée spécialement conçu pour accueillir les malades d’Alzheimer. Le personnel qui s’active au sein de ce type d’unité est généralement spécialisé pour la prise en charge des malades d’Alzheimer. 

Il y a également les unités d’hébergement renforce qui accueille les personnes présentant des troubles accentués du comportement. Il y’a aussi des pôles d’activité et de soins adaptés qui aident les personnes présentant des troubles à faire des activités. Pour le choix de ces unités, l’aspect financier doit être pris en compte.