Faciliter l’autonomie des seniors, un enjeu de taille

C'est un fait, nous vieillissons chaque jour un peu plus. Arrivé l'âge de la retraite, il faut alors apprendre à vivre un quotidien différent, chaque année rendant les tâches habituelles un peu plus compliquées. La perte d'autonomie est sans doute l'aspect le plus difficile à gérer, aussi bien pour la personne concernée que pour son entourage. Faut-il opter pour la solution la plus évidente, c'est à dire la maison de retraite ? Ou plutôt pour une auxiliaire de vie à domicile ? La bonne nouvelle, c'est qu'il existe d'autres solutions. En effet, en y investissant du temps et un peu d'argent, vous devriez pouvoir maintenir les seniors à leur domicile. Voici comment.

Choisir un logement bien situé est essentiel

La personne âgée concernée est-elle logée dans une habitation bien située ? Dispose t-elle de toutes les commodités à proximité ? C'est la première étape à valider. Si elle doit prendre son véhicule pour se rendre au supermarché, trouvez lui un autre logement. Le but est vraiment de lui faciliter la vie en la plaçant au centre de tout : pharmacies, médecins, centre commerciaux. Vous l'aurez compris, le premier objectif est de trouver une zone urbaine bien desservie. Sans ça, son autonomie risque sérieusement d'en prendre un coup.

Adaptez l'intérieur de son habitation à son handicap / âge

Maintenant qu'elle est à proximité de tout, il va falloir aménager son intérieur en conséquence. La priorité est la salle d'eau. En effet, la plupart des accidents domestiques et des chutes ont lieu à cet endroit. De nombreuses sociétés comme Senior Bains proposent des solutions adaptées à ce genre de situations. Si vous avez un peu plus de budget, vous pouvez également opter pour des « gadgets » plus intéressants comme un monte escalier et un détecteur de chutes. Certes, ce sont des options qui coûtent cher, mais en comparaison aux tarifs d'une maison de retraite… 

Enfin, pensez à parler de la situation au voisinage. Mieux vaut prévenir que guérir, pas vrai ?