Focus sur les métiers de bouche

Les métiers de bouche (boucher, traiteur, boulanger, poissonnier…) offrent des opportunités de développer un certain savoir-faire. C'est un secteur qui tente de se renouveler et d'évoluer avec les tendances. Voici un récapitulatif des principaux métiers de bouche.

Le métier de boucher

Le rôle du boucher consiste à désosser et découper la viande pour qu'elle puisse être vendue à la clientèle. Il peut également proposer des plats préparés à base de viande en plus de son activité principale. Certains bouchers se spécialisent dans certains types de viande (volaille, viande rouge, gibier…). C'est un métier physique car il nécessite parfois de transporter de lourdes charges et de travailler dans des chambres froides. Il existe différentes formations pour devenir boucher : il est possible de passer un CAP boucher, ou de passer un Bac Pro boucher ouvrant à des études plus longues à l'EMA par exemple, établissement spécialisé qui se situe dans les régions de Bretagne et de Loire-Atlantique.

Le métier de boulanger-pâtissier

Il faut bien distinguer le boulanger du pâtissier : le boulanger travaille des pâtes levées et fermentées qui demandent un certain temps de repos, comme le pain, les viennoiseries ou la brioche. Le pâtissier, quant à lui, s'occupe essentiellement de préparer et confectionner des gâteaux. C'est un métier plus pointilleux dans la mesure où chaque geste et chaque dosage est effectué avec précision. Il est possible de commencer sa formation par un CAP boulanger ou pâtissier et de se spécialiser par la suite.

Le métier de charcutier-traiteur

Le charcutier traiteur se spécialise dans la préparation de plats cuisinés et dans la découpe de jambons et de saucissons. Il cuit et fume lui-même ses viandes pour en faire de la charcuterie, prête à être consommée par les clients. C'est un métier assez polyvalent car le choix des plats à cuisiner est très large. Bien ancré dans la culture française, il est toujours apprécié et se diversifie au fil des années. Il est possible d'accéder à ce métier par un CAP charcutier-traiteur ou par un Bac Pro.