Java

 

Pour comprendre l’intérêt de Java (pour le web ou ailleurs), il est nécessaire dexpliquer comment sont fabriquées les applications avec les langages habituels et avec Java.

Le schéma suivant indique comment les applications sont habituellement créées quand on n’utilise pas java.

Le code source écrit dans un langage évolué (C, C++, ADA,) est compilé c’est à dire traduit en code exécutable par le processeur concerné sur la plate-forme concernée. L’éditeur de lien incorpore des portions de code déjà écrites, il fait appel aux bibliothèques du système d’exploitation concerné (Microsoft Foundation classes sous Windows, MacOS Toolbox sous MacOS). Il en résulte un code exécutable sur une seule plate-forme. (XPress existe sur Mac et sur PC, mais ce n’est pas le même code qui s’exécute sur les deux machines).

Quand on utilise java le schéma est différent :

Le développeur écrit son application en java et la compile à l’aide du compilateur javac mais le code résultant n’est pas exécutable directement sur une machine, il s’agit d’un code intermédiaire (appelé bytecode) qui aura besoin pour s’exécuter d’une sorte de traducteur, d’adaptateur qui va le rendre exécutable sur une plate-forme donnée. C’est ce logiciel qui s’appelle une machine virtuelle java.

L’intérêt de cette méthode c’est que le bytecode constitue une application inter-plates-formes. Le développeur ne travaille plus pour une plate-forme particulière, il n’a pas à se préoccuper des appels aux bibliothèques des systèmes d’exploitation. Java dispose de ses propres bibliothèques mais elles sont indépendantes des plates-formes.

Si java a été très apprécié par ceux qui développent des sites internet c’est qu’ils s’adressent à des internautes dotés de machines différentes utilisant des systèmes d’exploitation différents. Java est donc une excellente solution pour faire tourner des programmes sur la machine de tous les internautes.

C’est possible depuis que tous les navigateurs récents intègrent une machine virtuelle java et que HTML permet d’inclure un appel à un programme java à l’intérieur d’une page. Ces programmes sont appelés des applets (ce mot est féminin, il devrait normalement être traduit en français par « appliquette » mais)

Java est un vrai langage de programmation doté d’une grande richesse fonctionnelle, c’est donc un outil précieux pour compléter HTML mais nous recommandons néanmoins une grande prudence dans l’utilisation des applets.

L’utilisation d’une applet nécessitera toujours le lancement de la machine virtuelle java ce qui prend un certain temps (nous avons également observé de nombreux plantages en tous cas sur Mac), d’autre part certains navigateurs ne seront pas capables de la faire tourner car ils ne disposeront pas de machine virtuelle.

Nous conseillons donc d’éviter d’utiliser une applet sur une page d’accueil sous peine de décourager les visiteurs d’entrer et surtout de revenir. A l’intérieur d’un site, il peut être très utile de faire appel à une applet à condition qu’elle réponde à un besoin précis et qu’elle soit annoncée clairement de manière à laisser le choix à l’internaute de la charger ou non. Il est maladroit de faire appel à une applet pour obtenir un simple défilement de texte ou un effet graphique gratuit.