L’essentiel du matériel dont vous devez disposer pour pêcher à la carpe

La pêche à la carpe est une activité, à la fois ludique et sportive, très appréciée des amateurs de pêche. Débutant ou initié, vous devez vous équiper avec du matériel de qualité pour agrémenter vos parties de pêche. Outre la canne, outil indispensable pour pêcher à la carpe, voici le nécessaire à rassembler pour une journée de pêche à la carpe réussie.

La canne

Commençons par l’essentiel : la canne. Vous devez disposer d’une canne à carpe ou, si vous êtes amateur de rodbuilding, munissez-vous des différent accessoires spécifiques pour la pêche à la carpe qui vous permettront d’avoir une canne à pêche sur mesure : blanks, anneaux, poignées…

Si vous souhaitez l‘acheter déjà toute faite et, pour bien choisir votre canne, pensez à vérifier :

  • sa longueur : plus votre canne sera longue, plus vous pourrez la lancer loin. Or, la pêche à la carpe nécessite de lancer sur de longues distances – c’est d’ailleurs pour cette raison qu’on définit la pêche à la carpe comme une pêche au lancer – en plus d’être solide afin de lutter contre les plus gros spécimens.

  • l’action : l’actions des cannes à pêche diffère en fonction de leur rigidité. L’action désigne essentiellement la courbe formée par la canne lorsqu’elle est sous pression. On distingue alors plusieurs actions, de la plus souple à la plus rigide. Pour débuter, une canne semi-parabolique de 3m60 suffira car elle offre une bonne flexibilité pour effectuer des lancers et garantir une meilleure sensation.

Le moulinet

Le moulinet est un accessoire qui s’accroche au niveau du manche de votre canne à carpe. Composé de plusieurs pièces, le choix du moulinet repose sur 2 critères essentiels :

  • la taille : votre moulinet doit disposer a minima de 250m de fil ;
  • le frein : choisissez un modèle de moulinet débrayable si vous êtes carpiste débutant.

Les tailles de moulinet de pêche à la carpe se distinguent en fonction de la marque. Par ailleurs, on dénombre deux catégories distinctes de moulinets dont les modèles débrayables et les moulinets à frein avant. Les premiers sont pourvus d’un dispositif de type « baitrunner », permettant de s’engager dans l’attente de courses rapides. Les seconds possèdent un corps large et une bobine surdimensionnée qu’on utilise avec le frein avant.

L’appât

Les appâts destinés à la pêche de la carpe sont très spécifiques. Ils doivent particulièrement s’adapter aux lieux de pêche que vous avez choisis et à la taille du poisson que vous souhaitez attraper. 

Pour la pêche à la carpe, les appâts naturels comme les asticots et les vers sont de plus en plus délaissés au profit de grandes innovations. Vous pouvez désormais opter pour les bouteilles, particulièrement prisés pour pêcher dans les plans d’eau fermés où elles sont très efficaces. Pour une pêche de courte durée, les pellets sont vivement recommandés. D’autres appâts plus révolutionnaires permettent aussi d’attraper une grosse carpe : la noix tigrée, le lupin, les citrons ou encore le maïs. 

Le fil

Les nylons, très classiques, se déclinent en différentes couleurs. Pour débuter, préférez un fil transparent (Cristal) ou un fil camouflage (Camo), plus efficaces pour attraper la carpe. Les nylons sont particulièrement appréciés par les pêcheurs pour sa grande capacité à éviter les risques de décrochage du poisson durant le combat. Ce type de fil est très élastique et permet également d’absorber les coups de tête du poisson. 

Les tresses, composées essentiellement de fibres tissées, offrent une meilleure résistance que les nylons. Néanmoins, elles ne sont pas aussi élastiques que ces derniers, et ne permettent pas de compenser les erreurs durant le combat avec le poisson. Un choix vivement déconseillé pour débuter à la pêche à la carpe.