Mutuelle d’entreprise : comment ça marche ?

Vous avez connaissance de la notion de mutuelle de santé individuelle, mais pas la mutuelle entreprise ! La mutuelle de groupe est une mutuelle de santé, proposée par l’entreprise pour prendre en charge les frais de santé du salarié. Quelles sont les conditions qui vous obligent en tant que salarié à adhérer à une mutuelle entreprise ? Comment adhérer et quels peuvent être les avantages ?

Quel salarié doit adhérer ?

La loi Fillon a mis en place une réglementation qui permet aux entreprises d’obtenir des intérêts fiscaux suite à la souscription d'une mutuelle d'entreprise. La date de souscription ainsi que les termes d’instauration définissent les normes d’adhésion. Ainsi, est obligé d’adhérer tout employé embauché au-delà de la date de mise en place de la mutuelle. Mais également l’ensemble des employés dont les contrats sont inscrits dans une convention collective définie par l’organisation interne de l’entreprise, quelle que soit leur date d’embauche. L’adhésion à cette mutuelle vous autorise à rompre un contrat mutuel individuel auquel vous aviez souscrit.

Mutuelle de groupe : les avantages du salarié

Le coût d’une mutuelle entreprise est plus faible que celui d’une mutuelle individuelle. La cotisation n’est pas prélevée sur le salaire net, mais plutôt sur le salaire brut. De plus, elle prend en charge toute la famille selon l’âge et la capacité des enfants. Les enfants n’ayant pas atteint l’âge de 16 ans sont pris en charge et la prise en charge peut aller jusqu’à 26 ans si l’enfant n’est pas autonome financièrement. Par contre, la prise en charge des enfants handicapés est indéterminée, tout dépend de leur capacité.

Mutuelle de groupe : les avantages de l’employeur

Dès la souscription à une mutuelle de groupe, l’employeur fait bénéficier d’avantages fiscaux à son entreprise. Au-delà de 9 employés, les taxes sur les contributions sont fixées à 8% et une dispense des charges sociale à hauteur annuelle de 6% sont appliqués sur les contributions patronales. L’autre avantage demeure la motivation du personnel qui bénéficie d’avantages sociaux.