Polluants : comment les éliminer ?

Asthme, allergie, vertige, nausée, irritation des yeux… il arrive que nos enfants souffrent de ces divers maux causés par les polluants domestiques.

Divers produits polluants se trouvent dans nos maisons. Tapis, peinture murale, meubles font partie de la décoration d’une chambre d’enfant, mais leur composition peut être nocive à leur santé. La faute aux vernis, colles et autres vitrificateurs dégageant des COV (Composants volatils organiques). Présents dans notre intérieur et la chambre de nos petits, ces composants invisibles se dispersent dans l’atmosphère et sont inhalés sans même que nous nous en rendions compte.

Les bébés sont les plus sensibles à ces émanations, c’est pourquoi il est conseillé de choisir un mobilier et des jouets écologiques, qui ne contiennent pas de solvants. Il faut aérer la chambre quotidiennement quelque soit la météo, et ne pas la nettoyer avec des produits d’entretien qui pourraient être tout autant néfastes à la santé de vos enfants.

Autre alternative : les plantes dépolluantes

Les plantes dépolluantes sont une bonne solution pour lutter contre les émanations toxiques. Comme leur nom l’indique, elles ont pour effet de purifier l’air en transformant les produits chimiques toxiques.

Exemple de plantes dépolluantes :

Le Ficus benjamina,
Le lierre,
Le palmier,
La fougère

Ces plantes luttent principalement contre le formaldéhyde, connu pour être responsable de l’asthme chez l’enfant, mais également contre d’autres produits toxiques tels que le Benzène ou le Phtalate.

Pour qualifier cette action de dépollution, on parle de bioépuration, ce qui signifie « purification par le vivant », mais également de phytoremédiation qui se traduit par « remise en état par le végétal. »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *